xyzebres

Sauvons La Médiathèque de PointCulture et ses collections !

!!!!!!! Signez la pétition !!!!!!!!

Freaksville Records dans Shindig! Magazine (UK)

Grey line

Il faut absolument sauver la Médiathèque de PointCulture !

Signez immédiatement la pétition ici !

Grey line

Il y a un logo à partager ici :
Sauvons La Médiathèque de PointCulture et ses collections !
Sauvons La Médiathèque de PointCulture et ses collections !
Sauvons La Médiathèque de PointCulture et ses collections !

Grey line

Sauvons La Médiathèque de PointCulture et ses collections !

Grey line

Madame la Ministre,
Monsieur le directeur du service général de l’Action territoriale,
Mesdames les administratrices et Messieurs les administrateurs,

Nous, usager·e·s, membres à vie et sympathisant·e·s de PointCulture / La Médiathèque, avons récemment appris avec stupéfaction la mise à mal de cette légendaire collection de musique et de cinéma sur supports physiques que nos voisins européens nous envient par deux mesures qui nous paraissent aussi violentes que précipitées : 1°/ l’arrêt immédiat, à la fin de ce mois, de l’achat tout nouveau CD ou DVD pouvant enrichir la collection (aussi celle des 7 médiathèques affiliées) et 2°/ l’arrêt progressif, au cours des mois à venir, de l’activité de prêt dans les 6 PointCulture fixes et 2 discobus de l’association.

Les collections de La Médiathèque / PointCulture nous ont construit, ont enrichi nos horizons, nous ont fait réfléchir, rire, danser ou pleurer. En tant que contribuables puis en tant qu’usager·e·s régulier·e·s nous avons aidé à financer la constitution de ce bien commun. Nous sommes particulièrement choqué·e·s de n’avoir compté que sous la forme de « quantité statistique négligeable » au moment de prendre cette funeste décision.

A nos yeux, une collection utile à la collectivité est une collection vivante, entretenue, enrichie, élaborée avec passion et avec soin et – surtout – rendue visible et consultable. Pas une collection enfermée – par désintérêt, défaitisme ou manque d’imagination – dans des réserves inaccessibles au public.

Nous nous étonnons de la disparité de traitement entre les supports musicaux et cinématographiques (sans doute vus comme de purs objets de divertissement) et le livre (vu en tant qu’objet noble, vecteur de savoir et de connaissance). Personne n’oserait fermer toutes les bibliothèques du pays ; mais fermer toutes les médiathèques de Bruxelles et de Wallonie ne semble pas poser problème.

Nous ne croyons pas que « tout se trouve sur Internet » (quid des documentaires, de la musique du monde, des créations radiophoniques, des restaurations de films anciens, des livrets de certains coffrets CD, etc.) et nous ne comprenons pas qu’une instance publique pousse des dizaines de milliers de belges francophones sur la pente du piratage ou de sites légaux mais rémunérant les artistes à des tarifs de… 0,00074 dollar par écoute (Youtube) ou 0,0038 dollar par écoute (Spotify).

Et quand bien même tout se trouverait un jour sur Internet, cela ne justifie à nos yeux en rien de fermer des lieux réels, vivants, humains où s’échangent entre les usagers et les médiathécaires des pépites de savoir et de conseil, des bribes précieuses de vivre ensemble.

En nous rendant dans les PointCulture et en visitant le site Internet de l’association, nous voyons que celle-ci diversifie ses activités mais nous ne voyons pas en quoi le prêt direct ne pourrait cohabiter en bonne intelligence avec les expositions, les conférences, les ateliers et autres programmations. Nous pensons même qu’à l’inverse, mettre fin au prêt fera baisser la fréquentation des PointCulture et leur enlèvera leur raison d’être.

En fonction de tous ces éléments, nous vous demandons de revenir sur votre décision et de mettre en chantier une réflexion réellement démocratique (qui nous inclurait donc en tant que premier·e·s concerné·e·s) sur un vrai projet de médiathèque du XXIème siècle, qui ne jetterait pas par-dessus bord une collection patiemment constituée pendant plus d’un demi-siècle.

Une autre médiathèque est possible.
Une médiathèque est vitale.
La médiathèque, c’est nous.

Grey line

Signez immédiatement la pétition ici !

Grey line

Comments are closed.