xyzebres

Marc Morgan & les Obstacles : la bio Freaksville Record

À l’occasion de la sortie prochaine de “Beaucoup Vite Loin”, la bio Freaksville Record.

Marc Morgan & les Obstacles : Beaucoup vite loin



Marc Morgan & les Obstacles : sortie de l’album Beaucoup Vite Loin le 26 septembre 2011.

Marc Morgan revient avec un groupe et un nouvel album intitulé “Beaucoup vite loin”, enregistré à Berlin et mixé à Bruxelles.

Fondé sur un désir de scène, “Beaucoup vite loin” propose 13 titres enlevés et directs, conçus dès les premières répétitions pour être captés en studio dans l’esprit d’une performance live.

Après un parcours singulier d’auteur-compositeur-interprète, Marc Morgan voit désormais l’avenir en groupe. Soudés sur disque comme sur scène, Marc Morgan & les Obstacles sont Marc Morgan (guitare, voix), Jérôme Mardaga (guitare), Calo Marotta (basse) et Jérôme Danthinne (batterie).

Ce nouveau départ puise son énergie dans l’enthousiasme du label Freaksville Record, dont Marc est l’un des artisans aux côtés de Miam Monster Miam et de Jacques Duvall. “Beaucoup vite loin” renoue également aujourd’hui avec un état d’esprit proche des débuts de Marc Morgan au sein de son groupe Les Tricheurs.

“Beaucoup Vite Loin” propose une pop en français vigoureuse, toutes guitares en avant et sans fioriture, mettant l’accent sur les mélodies de Marc arrangées par le groupe.

Conçu en comité restreint, l’album compte deux invités très spéciaux : Mademoiselle Nineteen, nymphette inspirée et nouvelle muse du tandem Jacques Duvall/Miam Monster Miam (Lio, Marie France), qui offre un merveilleux écrin de choeurs sur la chanson “Aux oubliettes”, et Daniel Offermann (Girls in Hawai, Hallo Kosmo) prêtant ici sa voix et sa langue maternelle aux couplets germanophones de “The Operator”, reprise de l’égérie berlinoise Barbara Morgenstern.

Entre exaltation et contrariété, les textes de ces nouvelles chansons évoquent subtilement une série de paradoxes : une ferveur sombre (“Mauvais Esprit”, “À Ma Merci”), une euphorie suspecte (“Quelque Chose Mais Quoi ?”), une passion puissante mais fragile (“Grâce À Toi”, “J’abandonne”, “Je T’aime Mais Tu M’énerves”), une mélancolie sublimée (“Un Vide Immense”, “Aux Oubliettes”, “Si Tu Retrouves La Mémoire”) ou encore une ambition idéaliste mais précaire (“Ici Et Maintenant”, “Beaucoup Vite Loin”).

Enregistré à Berlin par Guy Sternberg (Maximilian Hecker, Jimi Tenor, Kean), complété à Huy par Maxime Wathieu (The Mash, Miam Monster Miam et les Loved Drones, Showstar), puis mixé et masterisé à Bruxelles par Rudy Coclet (Arno, An Pierlé, Hong Kong Dong), “Beaucoup Vite Loin” offre à Marc Morgan une puissante rampe de lancement vers son orbite de prédilection : une chanson en français électrique et émancipée.

Freaksville Record.



Contact presse : Marc Radelet
Email : mradelet at infonie.be • Mobile : ++32 (0) 475 65 06 89

Management : Benjamin Schoos (Freaksville Record)
Email : freaks at freaksvillerec.com • Mobile : ++32 (0)494 18 19 18
http://www.freaksvillerec.com/

Tour manager & booking : Denis Gerardy (33Tour / Musicolor)
Email : denis at 33tour.be • Mobile : ++ 32 (0)495 53 92 17
http://www.33tour.be/

Liens.

  • http://www.freaksvillerec.com/pro/marcmorgan/marcmorgan.htm
  • http://www.freaksvillerec.com/pro/marcmorgan/marcmorgan.htm#bio_freaksville
  • Tags: ,

    Leave a Reply

    You must be logged in to post a comment.