xyzebres

Marc Morgan : tournage en cours

“Beaucoup vite loin”, un documentaire de 52 minutes réalisé par Marc Dixon.

Marc Morgan by Hannes Bieger

Marc Morgan : beaucoup vite loin.
Un reportage inédit (52 minutes) réalisé par Marc Dixon.

Depuis le début de l’enregistrement de l’album “Beaucoup vite loin” (à paraître en septembre 2011), le réalisateur Marc Dixon tourne des images destinées à un documentaire consacré à Marc Morgan. Actuellement pris en charge par la société X.Y.Zèbres, ce film est à la recherche de partenaires pour en financer le montage ou en extraire un format court (clip).

Télécharger le dossier de présentation.

Zip IconTélécharger le dossier (A4 PDF zippé 9,9 Mo).

Synopsis.

Le temps passe.

La cinquantaine en vue, Marc Wathieu se rappelle soudain qu’il a été Marc Morgan.

Guitariste du groupe Phantom, artisan du label Freaksville, vu sur scène aux côtés de Jacques Duvall, Marie-France ou Lio, Marc retrouve aujourd’hui le fil de ses idées musicales grâce à Miam Monster Miam, mais aussi en applaudissant la trajectoire de sa progéniture : Maxime (21), guitariste et fondateur du groupe The Mash, et Juliette (19), chanteuse sous le pseudonyme de “Mademoiselle Nineteen”.

Autodidacte enthousiaste, Marc Morgan sévit d’abord au sein de divers groupes régionaux (e.a. Objectif Lune, Les Révérends du Prince Albert) avant d’atteindre une première notoriété avec son groupe Les Tricheurs. Il entame ensuite une carrière solo sur un label parisien et décroche un hit au top 50 avec la chanson “Notre Mystère, Nos Retrouvailles” en 1993. Après trois albums et une pile de concerts, il quitte ses musiciens à Montréal en août 2002… et les retrouve en 2010 pour la préparation d’un nouvel enregistrement.

Démarré au studio LowSwing à Berlin, ce documentaire émaillé d’images d’archives, d’interviews et d’extraits live tente de comprendre comment le désir revient.

Note d’intention.

Il y a 25 ans que nous nous sommes rencontrés, Marc et moi, et que nous nous revoyons sans rendez-vous pour raconter et commenter nos découvertes, nos visions du monde. À travers ce documentaire, la possibilité m’est aujourd’hui donnée de montrer et de partager la richesse de l’homme simple et attachant dissimulé derrière toutes ces belles mélodies.

Au gré d’un tempo syncopé, “Beaucoup vite loin” est un carnet de route chic et sans manières en compagnie de Marc Morgan, dans des lieux magiques ou quotidiens, entre Bruxelles, Berlin et Huy.

Confidences sans complaisance, moments dérobés, chansons en studio ou en concert s’entrelacent avec finesse pour dresser en mosaïque le portrait d’un chanteur confronté à ses ambitions, ses doutes et ses limites.

Outre la chanson et les mélodies, Marc a pas mal de choses à dire sur son expérience de musicien et d’auteur-compositeur-interprète, sur les paradoxes et les enjeux d’un métier imprévisible, mais aussi sur sa passion pour l’image et l’art contemporain, comme professeur à l’Erg (École de Recherche Graphique) à Bruxelles.

À l’aube de la cinquantaine, un regard en arrière, nécessaire mais sans nostalgie, puis surtout un regard sur le présent, sur le désir compulsif de musique, sur ses enfants – Maxime et Juliette – et leurs projets musicaux respectifs.

Conçu sur un mode intimiste, “Beaucoup vite loin” se présente finalement comme la chronique d’une rencontre profondément humaine, pour qu’au-delà de l’esthétique des images se démarque une personnalité.

Marc Dixon
Bruxelles, 21 Février 2011.

Informations.

Spécificités techniques.
Le tournage est effectué en HDV avec une camera Sony HVR-Z7E.

Agenda du tournage à ce jour.
Bruxelles, janvier 2011 : concert au Botanique.
Berlin, janvier 2011 : enregistrements de l’album au studio LowSwing.
Berlin, janvier 2011 : différents plans dans la ville avec Marc Morgan.
Huy, mars 2011 : répétitions à l’église Saint-Mengold.
Huy, mars 2011 : interview Marc Morgan.
Huy, mars 2011 : concert à l’église Saint-Mengold.

Crédits & contacts.

Avec :
Marc Wathieu (guitare, chant), Jérôme Mardaga (guitare), Jérôme Danthinne (batterie), Daniel Offerman (chant) et Calogero Marotta (basse).

Réalisation : Marc Dixon.
Marc Dixon est réalisateur et producteur. Outre de nombreuses productions musicales pour Canal +, on lui doit notamment plusieurs documentaires sortis en DVD : “Arno : comme Les Hommes” (1999), “Memoria Viva” (2002, sur la chanteuse brésilienne Susana Baca), “Taxi Europa” (2003, sur le chanteur suisse Stephan Eicher).
Contact : +32 (0) 475 94 00 96 | dixmix at gmail.com

Production : X.Y.Zèbres.
X.Y.Zèbres est une société de production artistique ou exécutive créée à Huy (Belgique) en 1990. Elle encadre les projets de Marc Wathieu (Marc Morgan) et de ses collaborateurs. X.Y.Zèbres a notamment produit et réalisé les courts-métrages «Mademoiselle Nineteen» pour l’artiste Charlotte Beaudry (2010, avec le soutien de la banque CERA), l’identité sonore de la chaîne télé La Une RTBF (2006), le clip «Discordance» réalisé par Thierry Dory ou encore l’album «Les Parallèles se rejoignent» de Marc Morgan (2001, Viva Disc). X.Y.Zèbres produit et réalise actuellement l’album «Beaucoup Vite Loin» de Marc Morgan, co-produit par le label Freaksville Records, à paraître en septembre 2011.
Contact : Marc Wathieu : +32 (0)479 777 482 | marcwathieu at gmail.com

Photos.

Marc Morgan Le Botanique Bruxelles

Marc Morgan, Soirée Freaksville, Le Botanique, Bruxelles, janvier 2011 (Photo : Charlotte Beaudry).

Marc Morgan by Hannes Bieger

Marc Morgan, LowSwing studio, Berlin, janvier 2011 (Photo : Hannes Bieger).

Marc Morgan

Marc Morgan, répétitions à l’église Saint-Mengold, Huy, mars 2011 (Photo : Marc Dixon).

Marc Morgan

Marc Morgan, concert à l’église Saint-Mengold, Huy, mars 2011 (Photo : Henri Beaudry).

Lien.

  • Voir des photos réalisées par Marc Dixon lors de la résidence de répétition de Marc Morgan à Huy, église Saint-Mengold.
  • Tags: ,

    Leave a Reply

    You must be logged in to post a comment.