X.Y.Zèbres,
production artistique ou exécutive pour les yeux ou les oreilles, depuis 1990.
art or executive production for ears or eyes, since 1990.

  Home | Blog | Pictures | About | Links
  Index < > Next
 
1978-1984 : Objectif Lune.

Early band experience at the boarding school.

 

• Objectif Lune : Rough rehearsal k7 tapes and demo-tape attempt.

À propos :

Objectif Lune (d'après la célèbre aventure de Tintin) était ce qu'on appelle un premier groupe (celui qu'on oublie jamais, plein d'innocence et de maladresses), plutôt rock / new wave, né à l'Athénée Royal Prince Baudouin de Marchin (Belgique) où nous étions à l'internat. Nous y avons découvert la musique en écoutant des centaines de disques grâce à nos aînés qui nous ont baptisés avec Bob Dylan, Neil Young, Canned Heat, The Who, Pink Floyd, Soft Machine, Jimi Hendrix, Moondig, Kraftwerk et tant d'autres...

Le tout premier groupe que nous avons vu sur la scène, mon frère Etienne et moi, était le groupe de rock progressif français Carpe Diem à Le Croisic (France) en 1976. Je pense que ce fût pour nous un moment décisif, où l'idée nous est venue de passer à l'action.

Objectif Lune a commencé à répéter avec :
Etienne Wathieu: basse, guitare, violon, chant
Alain Piette: batterie
Michel Constant: basse
(Michel est devenu un fameux auteur de BD, voir ici)
Ensuite, le groupe a continué avec :
Etienne Wathieu: basse, guitare, violon, chant
Marc Wathieu: guitare, basse, chant
Alain Piette: batterie
Didier Bourguignon: basse
À une certaine période, le saxophoniste Yves Bodson nous a rejoint pour quelques concerts.

Etienne a composé les premières chansons, après nos premières tentatives de créer une sorte de croisement improbable entre Pink Floyd et Neil Young (!). Comme nous avions choisi de chanter en français, nos paroles ont été principalement inspirées par des artistes comme Dick Annegarn, Serge Gainsbourg, Nino Ferrer, Christophe, Yves Simon ou Patrick Coutin. Ensuite, nous avons été touchés de plein fouet par la scène new wave, avec des groupes tels que Talking Heads, The Cure ou Joe Jackson.

Nous avons donc essentiellement appris à faire de la musique en groupe en écoutant des disques l'internat (ou loués à la médiathèque), en lisant la gazette rock More / En attendant ou des magazines français comme Best, Rock en stock et Rock & Folk, et l'écoute d'émissions radio comme Impédance de Pierre Guyaut puis Rock à Gogo de Jacques de Pierpont. Nous avons aussi beaucoup appris en regardant des films musicaux (Woodstock, Tommy, Monterey Pop) ou des émissions télé comme Pop Shop, puis Folllies et Ligne Rock présentées par Gilles Verlant, ou encore - à la télé française - Les enfants du rock de Patrice Blanc-Francard et Chorus d'Antoine de Caunes.

La dernière version d'Objectif Lune se composait de :
Etienne Wathieu: guitare, chant
Marc Wathieu: guitare, chant
Diako Diakoff: basse, choeurs
Alain Pire: batterie, choeurs

Nous avons enregistré quelques chansons pour une sorte de démo assez maladroite, mais nous étions infoutus de trouver un label. Puis Objectif Lune s'est définitivement arrêté quand j'ai commencé à jouer avec Les Révérends du Prince Albert.

About :

Objectif Lune (after famous Tintin's Destination Moon adventure) was a so-called first band (with all the awkwardness usually included), rather Rock/New Wave band and born at Athénée Royal Prince Baudouin in Marchin (Belgium) while we were residential students at the boarding school. We simply discovered music listening to hundreds of LPs, thanks to our seniors who baptized us with Bob Dylan, Neil Young, Canned Heat, Black Sabbath, The Who, Pink Floyd, Soft Machine, Jimi Hendrix, Moondog, Kraftwerk and so many awesome and inspiring artists.

The very first band we saw on stage my bro Etienne and me was french progressive rock band Carpe Diem at Le Croisic (France), 1976. I guess it was a decisive moment to decide to create music by our own and found our own band.

Objectif Lune began to rehearse featuring:
Etienne Wathieu: bass, guitar, violon, vocals
Alain Piette: drums
Michel Constant: bass

Then the band kept on with this line-up:
Etienne Wathieu: bass, guitar, violon, vocals
Marc Wathieu: guitar, bass, vocals
Alain Piette: drums
Didier Bourguignon: bass
Saxophonist Yves Bodson joined us sometimes for some dates.

Etienne composed the first songs, while we used to try to set up a kind of unlikely crossover between Pink Floyd and Neil Young.
As we choose to express ourself in our native tongue, our words were mostly inspired by french-talking artist like Dick Annegarn, Serge Gainsbourg, Nino Ferrer, Christophe, Yves Simon or Patrick Coutin.
Then we were strongly hit by the New Wave scene, with bands such as Talking Heads, The Cure or Joe Jackson.

So we essentially learned to be musicians in a band listening to records at the boarding school (or rented at the belgian media library called La Médiathèque), reading belgian rock newspaper More/En attendant or french magazines like Best, Rock en stock and Rock & Folk and listenig to radio shows like Impédance by Pierre Guyaut, Rock à Gogo By Jacques de Pierpont. But we also learned a lot while watching musical films (Woodstock, Tommy, Monterey Pop) or belgian TV shows like Pop Shop, and later Folllies and Ligne Rock presented by journalist Gilles Verlant, or again french TV shows like Les enfants du rock produced by Patrice Blanc-Francard and Chorus by Antoine de Caunes.

The last version of Objectif Lune was:
Etienne Wathieu: Guitar, vocals
Marc Wathieu: guitar, vocals
Diako Diakoff: bass, backing vocals
Alain Pire: drums, backing vocals

We recorded some songs on a kind of demo-tape but we were unable to find a record label.
Then we stopped as I was beginning to play with Les Révérends du Prince Albert.
End of the story. Great moments and early souvenirs on stage!

Pictures :

Objectif Lune pictures on Flickr.

Links :

Michel Constant, premier bassiste d'Objectif Lune, est aujourd'hui un fameux auteur de BD.
Diako Daikoff habite aux USA, où il est devenu un artiste bien inspiré.

    > Next